stabat mater furiosa de jean-Pierre Siméon

La pièce stabat mater furiosa

 

 Une femme se dresse contre l'homme de guerre. Elle jette sa prière violente et son refus à la face de celui qui contamine le monde et tente d'exterminer la joie et la vie. Elle dit pour détruire les justifications de la guerre, elle crie la mémoire de ceux qui sont morts, elle défend le métier de vivre si fragile fàce aux impulsions violentes et à l'instinct de destruction.

Datum des Projektes:
03. Oktober 2016

Veranstalter

madame Lelièvre Marie hélène , madame Germond Christel, madame Carole Guerrier, M Benoit Savignat
E-Mail: Projektorte:
98 rue saint eutrope
17100 saintes,
FR

Projektbeschreibung

Les correspondants français et allemands de l'échange participent à un spectacle de théâtre dansé autour du texte de Stabat Mater de Jean-Pierre Siméon.
 
La chorégraphie des élèves traversera plusieurs tableaux:
 insouciance et bonheur, destruction et haine, révolte et colère, réconciliation et espoir.
Les élèves créeront ensemble des états d'être (guerrier, enfantin, blessé, suppliant) et raconteront avec leurs corps la métamorphose évoquée dans la pièce de l'enfance à la tourmente, de la mort à la vie.
 
Troisième language de cet hymne, les vidéos projetées parleront des beautés de la vie que la guerre nie et seront choisies par les élèves autour du thème de la nature et des quatre éléments.
 
Dernier élément de ce quatuor, l'orgue qui retentira des accords mineurs de Bach. Un orgue tronqué, un orgue à deux jeux où semblent toujours se battre le bien et le mal, l'espoir et les ténèbres, la fragilité et la puissance, la force du titan et la plainte du blessé: notre éternelle humanité. Il se fait l'écho d'une immense plainte, celle que toutes les guerres ont fait jaillir mais aussi d'un immense appel à la vie, celui qui désormais se dresse face à la violence, celui que tous ces jeunes vont faire retentir ici.

Programm

spectacle au théâtre Gallia de Saintes le 03-10-2016