A poil les poilus - Investigations sur la première guerre mondiale et la construction européenne

Datum des Projektes:
07. Juli 2018 bis 19. Juli 2018

Veranstalter

Les Petits Débrouillards Grand Est
E-Mail: Projektorte:
17 rue du Cimetière Militaire
67110 Niederbronn-les-Bains,
FR

Projektbeschreibung

Après le succès de nos séjours précédents, nous proposons de nouveau un séjour de jeunes sur la première guerre mondiale et la construction européenne. Porter un regard scientifique sur les chemins de guerre, en particulier de la première guerre mondiale, pour mieux comprendre la géopolitique actuelle, la construction laborieuse de paix et l'importance de la construction européenne, est au centre de notre projet. Nous incluons cette année un troisième pays européen dans le projet : L'Espagne. C'est un pays dont l'histoire est étroitement liée aux guerres du 20. siècle et pour lequel l'intégration européenne a été une priorité après la mort de France et le reste encore aujourd'hui. Cela se voit notamment dans des crises actuelles, comme le referendum sur l'indépendance catalane. L'Histoire est souvent perçue comme un radotage ennuyeux par les jeunes.
Ce projet tente de donner à l'Histoire un côté passionnant et ludique en démontrant les influences des événements passés sur notre vie actuelle, en tant qu'individu et en tant que citoyen.ne, et en amenant les jeunes sur les chemins de leurs mémoires. D'autant plus que le passé nous permet de garder une certaine distance à des questions qui restent d'une actualité brûlante : Comment se crée l'identité ? Le sentiment d'appartenance ? Comment vient-on à se faire la guerre ? A créer une paix durable ? En quoi l'interculturalité porte tout son sens ? Nouveauté de 2018 : Intégration d'un partenaire espagnole et par conséquence, élargissement du groupe à 30 jeunes de 13 à 18 ans.
Nous poursuivons l'objectif de la mixité dans les publics, d'avoir des jeunes à moindres opportunités du côté français, espagnol et allemand et de réussir une mixité femme-homme. La forme en est un "séminaire d'exploration des controverses". Les jeunes doivent formuler une question à propos de la première guerre mondiale ou de la construction européenne qui est sujet à discussion. Ensuite, ils déterminent ce dont ils ont besoin pour la résoudre : rencontres de personnes ressources (personnes âgées, chercheur.euses expert.es, visites de sites/musées), récoltes de données, ressources bibliographiques ou numériques... Petit à petit, comme des journalistes d’investigation qui racontent l'Histoire, ils récoltent la matière nécessaire à forger leur point de vue sur la question. Le but est qu'ils construisent eux-mêmes leur itinéraire en fonction de leurs interrogations en partenariat étroit avec le centre international de rencontres Albert Schweitzer où ils sont hébergés et qui est spécialisé dans le travail de mémoire sur la région. Des visites à Strasbourg, une ville ayant une importance particulière pour l'Union Européenne, est planifiée. La démarche est tout aussi importante que le sujet : elle apprend aux jeunes à construire un point de vue rationnel et raisonné.
La valorisation joue un rôle importante : une exposition finale est organisée avec la presse et les institutionnels pour mettre en lumière leur réponse à la question de départ. Comme en 2017, le camp est fixe au centre Albert Schweitzer et non pas en itinérance afin de permettre aux jeunes de s'installer bien à un endroit fixe et de réellement créer leur planning d'investigation. Des sorties à Strasbourg et à d'autres points d'intérêt de la région sont prévues. Nouveauté 2018 : Après considération des retours de cette année, le séjour se déroulera sur 13 jours et non plus sur 11 jours. La durée plus longue renforcera la cohésion du groupe et facilitera l'équilibre entre des activités d'investigation et des activités de loisirs purs.